Que savoir sur la réglementation des plateformes numériques en cours ?

La loi sur les plateformes numériques se trouve encore une fois au cœur des polémiques. De nombreuses interrogations se soulèvent de part et d’autre aussi bien du côté la société civile que des médias relativement aux allégations de manquements dans la gestion et des procès alléguant la négligence. Les appels à la réglementation des plateformes numériques par les gouvernements sont également au cœur des préoccupations. Que retenir de tout cela ?

Les insuffisances relatives à la gestion des plateformes

Il y a quelques années en arrière, les approches de la réglementation des plateformes se sont révélées très divergentes dans toutes les contrées du monde. Lisez les détails importants sur https://https://www.hackingspirits.com/. En effet, de nombreux recours ont été formulés contre des plateformes numériques qu’on accuse de diffuser ou d’amplifier des informations haineuses lors des violences au Myanmar.

A découvrir également : Comment choisir son fournisseur de bracelet d’identification ?

Même dans un passé récent, s’est tenu au Kenya un procès contre Méta à qui on reproche d’avoir amplifié, par le biais de ses systèmes de recommandations, les contenus violents et haineux pendant la période de la guerre civile éthiopienne. Face à toutes ces imperfections des plateformes normalement destinées à promouvoir les actions de paix, de nombreuses solutions sont envisagées.

Les solutions envisagées pour régulariser la gestion des plateformes

Il urge de prendre des alternatives pour éviter que les plateformes numériques deviennent une arme de destruction du monde de par leurs contenus. Plusieurs acteurs sont mis à contribution parmi lesquels, Elon Musk dont le réseau social Twitter a servi d’un supplément de catalyseur. 

En parallèle : Comment brancher 6 écran ?

Ce, pour des discussions plus larges, surtout dans la presse, par rapport aux cadres réglementaires régissant ces canaux virtuels. 

Cependant, il faut avouer et reconnaître que la réglementation de ces derniers constitue un défi à double tranchant. En effet, s’il n’y a pas d’organismes démocratiques compétents et qui comptent sur leurs propres moyens, les plateformes numériques peuvent finir par piétiner les droits fondamentaux tels que la liberté d’expression.

Les dispositions à prendre plutôt face à cette situation

Il faut commencer par se convaincre sur le fait qu’il n’existe pas d’accord mondial sur un modèle de réglementation des plateformes numériques. Ainsi, il est complètement absurde de croire en l’adoption d’une approche ''universelle'' au regard des différents contextes démocratiques du monde.

Néanmoins, il existe quelques dispositions à prendre pour atténuer et limiter les impacts de cette tendance sur les droits fondamentaux de l’homme et favoriser l’émergence des plateformes numériques. Il s’agit de trouver le bon équilibre pour prévoir un cadre réglementaire adéquat.

Cela requiert la prise en compte du respect des droits de l’homme, de l’importance de prévoir des garanties contre les risques de préjudice, etc. En plus, les plateformes en question, surtout celles drainant de grandes communautés, doivent faire preuve de professionnalisme dans leurs contenus.

Catégorie de l'article :